* Ce projet a bénéficié de deux prolongations successives d’un an en raison du contexte de crise sanitaire et se terminera en août 2022.

Titulaire de la Chaire

  • Arnauld Leclerc, Professeur de sciences politiques à l'université de Nantes, laboratoire Droit et Changement Social (DCS), UMR 6297 (CNRS/université de Nantes).

Equipe

  • Jean-Marc Ferry, Philosophe, professeur des Universités
  • Tristan Storme, Maître de conférences en science politique à l’Université de Nantes. Membre du Centre de théorie politique, Université libre de Bruxelles.
  • Daniela Heimpel, Doctorante en science politique à l’Université de Nantes et à l’Université de Montréal, Canada.
  • Manon Damestoy, Doctorante en sciences politiques à l'Université de Nantes et l'Université de Saint-Louis de Bruxelles



Présentation

Le projet de Chaire Jean Monnet « Télos, Éthos, Nomos de l’Europe » (TEN-Europa 2017-2020) vise à renforcer l’enseignement des études européennes au sein du nouvel Institut d’études européennes et globales, porté par l’Université de Nantes depuis 2015, et à accroître la visibilité et l’impact des études sur l’Europe dans le champ extra-académique.


La Chaire a trois objectifs :

  • Approfondir l’enseignement lié aux études européennes dans le cadre de la filière interdisciplinaire émergente « études européennes et internationales » de l’Université de Nantes ;
  • Favoriser une démarche analytique et réflexive sur le sens du projet européen et ses enjeux en initiant et formant à et par la recherche tout en impliquant fortement les étudiants ;
  • Diffuser ces recherches et enseignements à un public large notamment issu de la société civile et co-construire des événements publics avec les acteurs socio-économiques.


Télos, Éthos, Nomos :
– Le Télos de l’Europe concerne le but, la finalité, le sens, la raison d’être, le motif du projet politique européen
– Le Nomos de l’Europe renvoie à la structure juridique de base de l’Union, à son principe organisateur
– L’Éthos c’est à dire les valeurs et attitudes caractéristiques de la philosophie des relations transnationales

Activités

  • Le développement d’innovations pédagogiques actuellement en phase d’expérimentation dans les enseignements comme le principe d’une « classe inversée » ;
  • Le développement de modalités originales d’évaluation des enseignements ;
  • L’instauration d’un séminaire thématique annuel reposant sur des conférenciers extérieurs (chercheurs confirmés et juniors) invités dans le prolongement du dispositif mis en place par la Chaire de Philosophie de l’Europe ;
  • Des conférences publiques avec des acteurs académiques et non académiques sur des questions européennes permettent d’ancrer les connaissances acquises en cours dans le débat d’actualité et augmentent la visibilité des études européennes. Ces débats publics seront co-organisés avec la société civile.

Manifestations scientifiques

Publications

Les principaux travaux menés dans le cadre de ce programme sont publiés aux Presses Universitaires de Paris Sorbonne dans la collection "Philosophie appliquée". Les ouvrages complémentaires sont publiés aux Éditions du bord de l’Eau.

  • J-M. Ferry, A. Leclerc (dir.), Europe : Crise et critique, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2015. 
  • J-M. Ferry, A. Leclerc, T. Storme (dir.), Les religions en débat dans les sociétés européennes sécularisées, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, à paraître en 2021.
  • Les travaux sur le thème « Public / Privé : vers un nouveau partage en Europe » seront publiés en 2021

Réseaux

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’Institut Alliance Europa recouvrant à la fois un réseau de recherche d’excellence en SHS, structuré, interdisciplinaire, se positionnant spécifiquement sur l’étude des défis sociétaux, culturels et politiques que doit relever une Europe en crise face aux processus de mondialisation, une fédération d’enseignements d’études européennes et internationales allant de la licence au doctorat, et une « Fabrique des idées européennes » comme incubateur des projets issus de la société civile. Le porteur de cette demande est le coresponsable de ce programme Alliance Europa avec Michel Catala, Directeur de l’Institut.