• Le 05 octobre 2021
    Maison de la Recherche Germaine Tillion, Salle Frida Kahlo
    false false
  • 14h30-16h00

Manifestation organisée dans le cadre du projet HÉSIODE avec le soutien de l'AAP "Amorçage" de la MSH Ange-Guépin


Résumé
 
Partant du constat de l’existence de discours différents rendant compte du cosmos et de la nature, la présentation proposera une relecture du statut du « mythe », généralement opposé à la pensée rationnelle, comme vecteur de connaissances sur l’environnement et outil de transmission de celles-ci. Adoptant la perspective de la géomythologie, cette réévaluation de la pensée mythique à travers l’approche ethno-anthropologique conduit à redéfinir l’étude de la mythologie en contexte grec et romain. Plus généralement, elle met en évidence l’erreur consistant à vouloir opposer ou hiérarchiser les formes et registres variés du savoir.

Maître de Conférences (HDR) à l’Université de Nantes, Frédéric LE BLAY est philosophe des sciences, chercheur au Centre François Viète (Épistémologie, Histoire des Sciences et des Techniques, EA 1161). Ses travaux adoptent la perspective de l’anthropologie et de la philosophie environnementales pour penser l’élaboration et la production des savoirs relatifs au cosmos et à la nature dans les mondes anciens. Son dernier ouvrage à paraître en 2022 s’intitule La Fascination du volcan : les mythes et la science (Coll. Histoire des doctrines de l’Antiquité classique, Vrin, Paris).